Le nouvel album d’Indochine se précise. Dans une interview pour Le Figaro, le chanteur Nicola Sirkis explique que le successeur de “13” devrait voir le jour en “janvier-février 2023”.

ndochine a le regard tourné vers le passé, le présent et le futur… Le 21 mai 2022, le groupe lancera enfin le “Central Tour”, sa tournée des stades pour célébrer ses 40 ans de carrière, après un report causé par la crise sanitaire. « Il va falloir aller voir tout le monde et prendre possession de l’espace encore plus que sur les stades précédents. Il va falloir chercher le public et être encore plus présent même si cet aspect central de la mise en scène va permettre que tout le monde nous voit de la même façon. C’est toujours un challenge mais on ne reste jamais sur nos acquis » révélait d’ailleurs le guitariste et claviériste Oli De Sat lors d’une interview. L’occasion de revisiter le répertoire tubesque d’Indochine, réparti sur les deux compilations “Singles Collection” qui cumulent à ce jour plus de 400.000 exemplaires vendus.

Rendez-vous en 2023 !

Mais Indochine a également un autre objectif en ligne de mire : son nouvel album. Quatre ans après l’énorme succès de “13”, vendu à plus de 500.000 exemplaires, le groupe a d’ores et déjà commencé à travailler sur son successeur comme l’affirmait récemment Nicola Sirkis : « On a fait une séance en juin, une deuxième séance en septembre. On a une dizaine de morceaux, on va encore faire plusieurs séances. On espère pouvoir, sans doute, finir un semblant d’album juste avant la tournée des stades et le sortir fin 2022. S’il est bon ». S’il assurait vouloir un résultat qui soit « “magnifique” et “étrange” », le chanteur d’Indochine révèle une information qui devrait ravir les fans lors une nouvelle interview accordée au Figaro, à l’occasion de la sortie d’un livre pour les 40 ans écrit en collaboration avec Rafaëlle Hirsch-Doran. En effet, ce nouvel album « sortira en janvier-février 2023 » confirme Nicola Sirkis !

Le groupe derrière les tubes “3e sexe” ou “J’ai demandé à la lune” a donc profité du report du “Central Tour” afin de travailler sur ses nouvelles chansons. « Chaque album est un nouveau départ, on remet le groupe à zéro. On sait où on va aller, entre Londres et Bruxelles, et on sortira ce qui en sortira. Mais ce qu’on sort, c’est ce qu’on aime nous. On va essayer d’écrire avec un oeil sur la guitare, un autre sur la bagarre » avait précisé l’interprète de “Nos célébrations” lors d’une conférence de presse. Et alors que ces 40 ans de carrière marquent un cap dans l’aventure Indochine, Nicola Sirkis pense-t-il à prendre sa retraite ? « [Ça] sous-entendrait que j’ai un métier, mais être artiste, c’est une passion. Ce n’est pas mon ambition de mourir demain sur scène » indique-t-il au Figaro : « Si l’on devient ridicule, il vaut mieux se retirer. Mais je ne serai jamais à la retraite ! La création, c’est ma respiration. Je ferai peut-être des châteaux de sable sur une île déserte, mais il y aura toujours de la création. Je n’arrêterai pas de créer tant que je vivrai ».

Leave a Comment

    GR-THEMUSIC... ©2021 Tous Droit Réservé Sous Licence    Mention Légale      Politique de Confidentialité