Avec « Mary’s Ideas », l’orchestre rend hommage à l’une des premières pianistes et compositrices de jazz, mentor de Thelonious Monk, Bud Powel et tant d’autres.

Depuis dix ans le Umlaut Big Band met en avant des arrangeurs-créateurs de la musique pour Big Band et poursuit ses hommages à des artistes oubliées.és. Après un travail sur Don Redman en 2018, pionnier iconoclaste de l’arrangement pour Big Band des années 20 aux années 60, l’orchestre de quatorze musiciens dirigé par Pierre-Antoine Badaroux, met en lumière avec grand soin quelques œuvres perdues d’une grande dame du jazz, musicienne et arrangeuse prolifique. Du blues au ragtime et au boogie-woogie, en passant par le swing, le bebop ou le third stream, Mary Lou Williams a participé à tous les courants du jazz et à ses évolutions. Le Umlaut Big Band a pioché dans les archives personnelles de Mary Lou Williams, conservées à l’Institute of Jazz Studies de Newark, pour témoigner du parcours de cette musicienne d’exception qui savait se réinventer. 

Leave a Comment