Lee Fields a commencé à chanter adolescent, dans l’église de son quartier, en Caroline du Sud. Aujourd’hui, il constitue l’un des derniers de la génération _soul_qui a fasciné les années 60 et 70. Celui qu’on surnommait “Little James Brown” revient avec sa formation, “The Expressions”, pour leur cinquième album intitulé “It Rains Love”.

La musique peut être quelque chose qui est un remède, qui soigne, qui apaise et qui nous permet en tant que collectif humain de revenir à la raison, de revenir à une pensée claire, pour que ce qui pourrait être notre sort funeste ne se produise pas.
(Lee Fields)

D’une voix à l’expressivité unique, le soulman chante les thèmes qui l’ont toujours porté : l’amour entre les hommes, la foi. En ceci il exprime le lien fondamental qui relie la musique soul au gospel, deux genres musicaux éternels selon lui. Le chant constitue dès lors la possibilité de renouer avec la spiritualité, avec une confiance dans l’avenir que Lee Fields exprime comme nul autre. Il rend également hommage à ceux qui furent ses maîtres, d’Otis Redding à Sam Cooke.

Je crois que les mots de Dieu seront les plus forts, et même si actuellement le monde sombre, je suis optimiste, on dépassera ça, on dépassera toutes nos souffrances.

Partenaire:  FRANCE INTER

Leave a Comment